Accéder au contenu principal

Demain entre tes mains

Entre mes mains, le matin de Noël : un bel objet, un bel outil, un vrai bijou.

Demain a été pour beaucoup de spectateurs un film déclic, une révélation qui nous a poussés à agir, à reconquérir ce pouvoir qui semblait nous échapper.
Nous avions également adoré lire Demain et après, l'ouvrage complet qui reprend les entretiens du films sous la plume nette et porteuse de Cyril Dion.
Impossible, donc, de passer à côté de cette version album jeunesse, coécrite par Cyril Dion et Pierre Rabhi et illustrée par le collectif d'artistes Costume 3 pièces.

 Demain entre tes mains est un ouvrage fort. 

Le contenu narratif et argumentatif n'offre aucune surprise à un adulte qui se réclame de l'état d'esprit des colibris : on s'y retrouve, la première partie de l'ouvrage fait un état des lieux du contexte environnemental et sociétal, la seconde est une ouverture sur les possibles qui permettraient à notre société de retrouver du sens et de devenir plus respectueuse de la nature et de l'humain. Les textes sont clairs, pédagogiques : voici un livre qui peut être mis entre les mains d'enfants d'une dizaine d'années sans crainte.
Chez nous, la lecture en a été adaptée : nos enfants ont 3 et 5 ans, le constat alarmiste qui ouvre l'album nous a semblé un poil anxiogène pour des enfants si jeunes, nous avons fait des coupes dans le texte.
Malgré tout, le message global leur est accessible et a suscité de nombreuses discussions familiales.
J'ai été séduite par cet ouvrage qui propose aux jeunes un message alternatif, optimiste et engagé. Il contribue a rétablir un lien entre chaque individu et le monde auquel il appartient, à penser nos vies sous un autre angle. J'ai beaucoup apprécié le focus proposé sur le talent que chacun de nous possède, un goût, une passion, une prédisposition que nous avons tous pour un sujet, une activité, un sport, un art, et qui constitue une réelle force et une identité. 
J'ai aimé échanger avec mes enfants sur cette question, chercher avec eux ce qui leur plaisait beaucoup, ce pour quoi ils se sentaient doués. 

J'en arrive à la grande force de ce livre : il est un outil merveilleux !

Demain entre tes mains est une objet critique : si déjà le préambule s'attarde avec soin sur la différence entre vérité scientifique et opinion, les illustrations aussi sont toutes extrêmement fortes et questionnantes pour les enfants comme pour les grands, la lecture relève d'un réel parcours d'interrogations, d'interprétations, de confrontation de points de vue (oui, même avec des enfants très jeunes !). 
Il me semble que l'esprit critique fait réellement défaut dans notre société et qu'on ne peut que saluer les parutions qui contribuent à l'exercice du regard de nos jeunes sur les informations qu'ils reçoivent. Savoir exercer son jugement est un bien si précieux !

Demain entre tes mains est donc un vrai coup de cœur pour moi. Une vraie graine semée dans l'imagination et dans la pensée en construction de mes enfants, une porte ouverte sur un futur qui sera le leur, avec l'espoir qu'ils le subissent le moins possible.

Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé le livre et le film. Je les ai trouvé optimistes et faisant un bien fou. Je suis donc contente qu'ils ont adapté leur œuvre pour les enfants.
    Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, "optimistes et faisant un bien fou", c'est aussi ce que j'ai ressenti !

      Supprimer
  2. Je n'ai vu le long métrage, ni lu le livre mais cet ouvrage me fait très envie surtout avec la lecture de ton article et les petites photos qui dévoilent de superbes illustrations.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A se procurer sans hésiter, c'est vraiment une belle oeuvre, dans tous les sens du terme.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'autre cercle des femmes

Mes chéris, vous êtes nés de mon ventre, vous êtes nés d'une fenêtre alors que la plupart passent par la porte. Une petite porte que toutes les mamans ont entre les jambes. Une petite porte qui est, pour certains bébés, ou certaines mamans, un peu dangereuse à franchir. Alors, pour ces petits êtres-là, les médecins ont appris à réaliser des sorties par effraction, à ouvrir des fenêtres et c'est autrement que les mamans rencontrent leurs bébés. Tout le monde attend ses invités sur le seuil, personne n'est prêt à ce qu'ils frappent au carreau et en enjambent le rebord ! Ça surprend, ça déboussole, ça inquiète même parfois. 

Je suis une maman à césariennes. Je suis une maman qui a cru très longtemps qu'elle ne faisait pas partie du cercle des femmes, qui s'est sentie exclue du lien qui unissait les autres mères, détentrices du savoir des naissances et survivantes de l'ultime rite initiatique. Je suis une maman à césariennes et longtemps j'ai pensé que j&#…

Grossesse : vivre et comprendre le RCIU

Aujourd'hui, j'avais envie d'aborder un sujet très personnel, mais qui touche hélas beaucoup de femmes. Un article fleuve, je m'en excuse par avance...
Qu'on ne s'y méprenne pas, je ne suis pas enceinte. Seulement, il y a 4 ans, à cette date, j'avais rendez-vous pour l'échographie du deuxième trimestre de ma première grossesse. Ce que j'ignorais ce matin là, c'est que j'allais recevoir le tout premier signal d'une fin de grossesse compliquée. Lors de cette échographie morphologique, vers 4 mois et demi de grossesse, les médecins vérifient que le bébé est correctement formé, que tous ses organes sont normaux et à leur place. On y apprend souvent le sexe du bébé, c'est d'ailleurs ce que le "grand public" retient et attend de ce rendez-vous. C'est également la première échographie où les mesures ont une importance. Ces mesures, justement, n'étaient pas, pour mon bébé, dans la norme. Pour la première fois on me parl…